L'acupuncture est-elle efficace pour arrêter de fumer ?

Article publié le 18/07/2013 et consulté 3870 fois.

Depuis quelques temps, un de vos collègues qui ne ratait aucune "pause-clope" ne se joint plus au groupe des fumeurs et se frotte compulsivement le lobe de l'oreille à votre passage ?

Pas de doutes à avoir, vous travaillez avec un partisan de l'acupuncture comme méthode d'arrêt du tabac.

Comment ça marche ?

L'acupuncture repose sur le principe du Qi, ainsi que les chinois nomment notre énergie vitale. Cette énergie est composée de deux autres principes opposés et très connus : le Yin et le Yang. S'ils sont équilibrés, l'énergie circule tranquillement et tout va bien. S'il y a déséquilibre, le corps ne va pas bien et c'est pour cela que certains s'amusent à glisser des aiguilles sous notre peau.

Le but de ces piqûres ? Rétablir une bonne circulation dans les canaux où se déplacent l'énergie. Cette circulation pouvant être perturbée par une multitude de paramètres (comme le stress de l'arrêt du tabc), l'auri-acupuncture (le piquage du lobe puis son massage occasionnel) viendrait compenser les troubles liés à l'arrêt du tabac.

Les pour et les contre de la méthode

Le principal avantage de cette méthode est bien entendu son côté naturel qui ne fait intervenir aucun médicament ni autre substance chimique de compensation. Évidemment il ne s'agit pas de se faire percer par le premier charlatan venu et le recours à un professionnel est incontournable (autant pour éviter l'amateurisme que par sécurité sanitaire).

Néanmoins, cette technique n'étant pas disponible en passant par le circuit classique de soins, elle demeure coûteuse. De façon plus pragmatique, tout le monde ne connaît pas la même sensibilité et se faire piquer peut parfois se révéler plus ou moins douloureux même si cela reste rare.

Une méthode efficace ?

En tant que méthode alternative, l'acupuncture a connu comme d'autres modes un moment de gloire socio-médiatique. Et de nombreuses voix sont venues témoigner de son efficacité.

Pourtant aujourd'hui, l'habituelle contre-offensive scientifique fait que le scepticisme gagne du terrain. Quelques études scientifiques ont examiné les résultats de méthodes similaires (thérapie au laser ou électrostimulation), concluant que l'effet n'était valable qu'en complément de techniques plus classiques.

Un débat courant qui va au-delà de la question du tabac et qui se retrouve à chacune des oppositions entre traitement "occidentaux" et solutions de substitution.

Quoi qu'il en soit, qu'elle soit véritablement physiquement efficace ou non, l'importance de de l'aspect psychologique en matière d'arrêt du tabac fait que même de façon indirecte, l'acupuncture peut constituer un soutien important pour l'(ex)-fumeur.

D'autres pages à consulter :

5 autres articles à découvrir

Hémorroïdes et grossesse : 3 remèdes de grand-mère

Hémorroïdes et grossesse : 3 remèdes de grand-mère
Les hémorroïdes sont une des maladies les plus gênantes qui existent car elles vous empêchent de men ...

5 questions pour tout savoir sur la liposuccion

5 questions pour tout savoir sur la liposuccion
Que faire pour se débarrasser des bourrelets et les cumuls de graisse? Voici des réponses à vos éven ...

L’hypnose pour arrêter de fumer

L’hypnose pour arrêter de fumer
Certaines personnes n'ont aucune difficulté à arrêter de fumer tandis que pour d'autres c'est un vér ...

C'est quoi la plaque dentaire ?

C'est quoi la plaque dentaire ?
On peut prévenir l'apparition de la plaque dentaire à l’aide de quelques gestes quotidiens simples. ...

Apnée du sommeil : traiter la maladie pour mieux dormir

Apnée du sommeil : traiter la maladie pour mieux dormir
L'apnée du sommeil est une maladie respiratoire dont les répercussions sur la santé ne doivent pas ê ...