Comment faire face au mal de dos ?

Article publié le 22/01/2014 et consulté 5169 fois.

Qu'est-ce que c'est ?

Ces douleurs peuvent provenir de la colonne vertébrale elle-même, mais aussi de l'ensemble des muscles et des tendons qui entourent la colonne ou même d'autres organes.

Elles peuvent concerner l'ensemble de la colonne ou seulement certaines parties. Selon leurs localisations, on parle de douleurs cervicales, dorsales ou lombaires.

Qu'est-ce que ça signifie ?

Les douleurs du dos n'ont pas de signification unique. Le médecin s'attache donc à préciser certains points afin d'en préciser l'origine :

  • Les circonstances de survenue : au cours d'un mouvement, en soulevant une charge...
  • Le siège des douleurs et éventuellement leur horaire
  • L'irradiation des douleurs dans une zone déterminée
  • Les autres signes : fièvre, atteinte de l'état général

Quelles sont les causes ?

En fonction des informations précédentes, on peut envisager plusieurs causes :

Mécaniques (de loin les plus fréquentes) :

  • Origine discale essentiellement dans la région lombaire
  • L'arthrose vertébrale
  • D'autres maladies telle que le spondylolisthésis (déformations de la colonne vertébrale)

Inflammatoires :

  • La spondylarthrite ankylosante
  • La polyarthrite rhumatoïde

Tumorales :

  • Ta tumeur peut être primitive : maladie de Kahler (ou myélome multiple des os), lymphomes...
  • Ou secondaire (métastases). Celles-ci sont essentiellement consécutives aux cancers du rein, du sein, de la prostate, de la thyroïde ou du poumon.

Il existe aussi des causes infectieuses (brucellose), métaboliques (ostéoporose) .

Est-ce grave ?

La gravité des douleurs dorsales dépend évidemment de leur cause. Parfois, elles sont tout à fait bénignes ou correspondent à une cause facilement identifiable : traumatisme, faux mouvement, etc.

Cependant, les douleurs du dos peuvent avoir une origine moins évidente et il ne faut pas se laisser tromper par des symptômes d'apparence banale. Au moindre doute, une consultation s'impose.

En fonction de l'interrogatoire et de l'examen clinique, le médecin pourra être amené à faire pratiquer un certain nombre d'examens complémentaires : bilan radiologique, mais aussi biologique. Le traitement dépendra alors bien évidemment de la cause reconnue du mal de dos.

Que faire

Hormis le cas où le traitement de la cause des douleurs est possible, la plupart du temps le médecin prescrira des anti-inflammatoires ou des antalgiques. On conseille aussi des mesures hygiéno-diététiques, accompagnées de kinésithérapie.

S'il s'agit d'une origine mécanique, il sera également nécessaire d'apprendre au patient à ménager sa colonne vertébrale dans les gestes de la vie quotidienne.

D'autres pages à consulter :

5 autres articles à découvrir

Comment perdre du gras et affiner son ventre sans contrainte alimentaire ?

Comment perdre du gras et affiner son ventre sans contrainte alimentaire ?
Découvrez dans cet article une règle fondamentale pour perdre de la graisse au niveau du ventre sans ...

C'est quoi la plaque dentaire ?

C'est quoi la plaque dentaire ?
On peut prévenir l'apparition de la plaque dentaire à l’aide de quelques gestes quotidiens simples. ...

Utilisation du miel de Manuka en dermatologie

Utilisation du miel de Manuka en dermatologie
Le miel de Manuka présente de nombreuses vertus, hormis d'apaiser d'adoucir et d'hydrater la peau. C ...

Facette dentaire, une solution pour retrouver un beau sourire !

Facette dentaire, une solution pour retrouver un beau sourire !
Pour retrouver un sourire séduisant et des dents éclatantes, découvrez la technique de la pose des f ...

L’hypnose pour arrêter de fumer

L’hypnose pour arrêter de fumer
Certaines personnes n'ont aucune difficulté à arrêter de fumer tandis que pour d'autres c'est un vér ...